Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 09:00

Jean-Auguste-Dominique Ingres, né le 29 août 1780 à Montauban et mort le 14 janvier 1867 à Paris, est un peintre français néo-classique du XIXe siècle. Son œuvre recouvre essentiellement trois genres : la peinture d’histoire, essentiellement lors de son séjour italien ; les portraits, même s’il considérait ce genre comme mineur durant sa jeunesse ; les nus féminins.

Autoportrait à l'âge de 24 ans (1804), Chantilly, Musée Condé.

 Bonaparte, Premier Consul (1804), Liège, musée du Grand Curtius.

 Napoléon Ier sur le trône impérial ou Sa majesté l'Empereur des Français sur son trône (1806), Paris, Musée de l'Armée.

 Portrait de Madame Devauçay (1807), Chantilly, Musée Condé.

 Œdipe explique l'énigme du sphinx (étude de 1808 reprise ne tableau en 1827), musée du Louvre, Paris

 Vénus Anadyomène (1808-1848), Chantilly, Musée Condé.

 La Grande Baigneuse (dite Valpinçon, 1808), huile sur toile, 146 × 97 cm, Paris, Musée du Louvre, offre le dos d’un nu féminin avec un grand raffinement de contours et de couleurs. La femme est éclairée par les reflets diffus du drap et du turban auxquels il limite les arabesques linéaires. Cette baigneuse est la première d’une série qui s’étendra tout au long de sa carrière.

 La Grande Odalisque (1814, Louvre) fut commandée comme un pendant à la dormeuse de Naples (1808, œuvre perdue). Elle représente une femme de harem allongée avec langueur sur un divan et dans une pose qui rappelle la Madame Récamier de David, dont Ingres avait peint les accessoires.

 Portrait de Madame de Senonnes peint en 1814 en Italie, découvert par hasard chez un brocanteur à Angers en 1853, Nantes, Musée des Beaux-Arts.

 Françoise de Rimini (1814), Chantilly, Musée Condé.

 L'Apothéose d'Homère (1827), huile sur toile, 386 × 512 cm, Paris, Musée du Louvre.

 Portrait de monsieur Bertin, 1832, Paris, Musée du Louvre.

 Le Vœu de Louis XIII (1824), Montauban, Cathédrale Notre-Dame.

 Portrait du comte Louis-Mathieu Molé, 1834, huile sur toile, 147 × 114 cm, Paris, Musée du Louvre.

 Le Martyre de saint Symphorien, 1834; HST, Dim. : H : 407 cm × L : 339 cm , SD, à l'entrée de la sacristie de la Cathédrale Saint-Lazare d'Autun.

 La Maladie d'Antiochius ou Antiochius et Stratonyce (1840, Chantilly, Musée Condé.

 L'Odalisque à l'esclave, (1842), huile sur toile, 75 × 105,4 cm, Baltimore, Walters Art Gallery.

 La Comtesse d'Haussonville, (1845), huile sur toile, 132 × 92 cm, New York, The Frick Collection.

 Madame Moitessier (1856), huile sur toile, 120 × 92 cm, Londres, National Gallery.

 Le Bain turc (1862), musée du Louvre. Représente une foule de femmes nues dans un harem et a longtemps appartenu à une collection privée constituée de tableaux érotiques. Toutes les figures sont reprises de croquis ou d’anciens tableaux du maître.

Partager cet article

Repost 0
Published by passions73 - dans peinture
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de passions73
  • Le blog de passions73
  • : Un petit espace sans prétention pour parler de nos passions
  • Contact

Recherche

Mes Passions